Architecture et petit patrimoine

Préservée d'une urbanisation rapide, la Commune d'Iguerande a conservé une certaine unité architecturale ainsi qu'un grand nombre de petits édifices civils et religieux, publics ou privés. Puits, chapelles, lavoirs, cabanes de vignes, murs de pierres... ce patrimoine vernaculaire témoigne de la vie quotidienne d'autrefois et représente aujourd'hui une richesse pour la cadre de vie et l'attractivité de notre territoire qu'il convient de préserver.  

verger à Charrancy

chapelle de Troncy

234 marches permettaient jadis de rejoindre les hameaux du Perret et de Chassereux à travers les vignes.

Les lavoirs 
On compte sur la Commune une dizaine de lavoirs témoins d'un passé pas si lointain. Si au moins l’un d’entre eux date sans doute du XVIII ou XIXème siècle, la plupart des lavoirs communaux, construits en briques, datent des années 1920/1940. Ils ont été utilisés jusqu’à l’arrivée de l’eau courante dans les maisons. Auparavant, l’eau de consommation provenait des puits, et sources, et on lavait le linge à la Loire ou au canal. Après l’apparition des premières machines à laver, les lavoirs ont continué à être utilisés pour rincer les grandes lessives, laver des pièces trop lourdes ou trop sales. C’est sans doute grâce à cette utilisation prolongée que la plupart d’entre eux ont survécu.

lavoir ancien au lieu dit le gour à chevallavoir bruyeres

 lavoir sourdelavoir font renaud

La Madone - Notre Dame de la Paix  
Durant la guerre de 39-45, l’abbé Coureau, curé d’Iguerande, fit vœu de faire ériger un monument à la Vierge si le village était épargné.  Il est enterré sous ce monument.   Madone